Quand domotique rime avec économies

Si la domotique est connue pour apporter du confort au quotidien, elle est aujourd’hui devenue une alliée de poids pour réduire votre consommation en énergie et par conséquent les factures qui en découlent !

La domotique en 2016

Les détecteurs de présence pour allumer la lumière quand vous rentrez les bras chargés, les télécommandes pour contrôler votre porte de garage ou encore les outils de pilotage à distance des équipements électriques pour les personnes à mobilité réduite sont d’une aide inestimable mais la domotique prend de nos jours une toute autre dimension puisqu’elle vient désormais au service de l’environnement et de votre portefeuille.

Des détecteurs d’ouverture de fenêtre pour arrêter le chauffage lorsque vous aérez, des solutions de programmation suivant votre mode de vie ou la fermeture automatisée des volets dès lors que le soleil se couche l’hiver pour conserver la chaleur sont de très bonnes options pour alléger votre budget chauffage. Dans le même sens, l’été, programmer la descente des stores lorsque le soleil chauffe permet d’éviter d’utiliser une climatisation en faisant gagner 9° dans la maison.

Par ailleurs, s’agissant de l’électricité, centraliser l’extinction des lumières et des appareils électriques en veille lorsqu’on quitte son domicile a une vraie valeur ajoutée, tant financièrement qu’écologiquement.

Toutes ces solutions d’automatisation permettent de réaliser de belles économies en évitant des situations absurdes, comme de se lever le matin et d’allumer la lumière au lieu d’ouvrir les volets !

Quelles économies ?

Partant du constat que le chauffage représente en moyenne 65% de la consommation d’énergie d’une maison, et sachant qu’un degré de moins sur le thermostat permet d’économiser 7% sur la facture, les solutions domotiques prennent tout leur sens. C’est aussi vrai pour l’éclairage qui compte pour 14% de la consommation d’électricité.

Une installation domotique bien pensée permet d’économiser 25 à 30 % de votre consommation énergétique sur une année.

Faire des économies de façon individuelle répond donc à deux objectifs, faire baisser sa propre facture d’électricité mais aussi à réduire les besoins d’électricité à l’échelle nationale. En effet, si chacun s’y met, les prix stagneront car il ne sera pas nécessaire de construire de nouvelles infrastructures pour produire de l’électricité.

Moins cher qu’on pourrait le penser

Le frein le plus courant est le coût des installations, toutefois il faut savoir qu’il est variable. Ainsi, il est tout à fait accessible aux petits budgets qui opteront pour des équipements tels que des détecteurs de présence, permettant déjà de réaliser des économies sur l’électricité. A titre d’exemple, l’indispensable télécommande universelle permettant de piloter les appareils à distance est disponible à partir de 70 €.

L’intérêt de la domotique est l’évolutivité et l’adaptabilité des équipements pour arriver à une installation plus globale. Les solutions les plus complètes incluant même la gestion de l’environnement sonore et visuel peuvent aller jusqu’à 150€/m2 mais, bien qu’onéreuses au départ, elles sont vite rentabilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *